Les concerts: Ce que pense la presse

Sur des morceaux classiques tels Elvis Presley, Carl Perkins ou des instrumentaux des Shadows, ils nous ont donné un aperçu de leur talent qui est immense.

La  dépêche du Midi.

… technique sans faille et interprétation très pure du rock des années 50. « Sympats » les  Blue  Shadows  mais aussi très pro.

Un spectacle dont on se lasse pas, tant ils ont acquis une maîtrise du rock qui confirme  leur professionnalisme. Le talent en plus.

Midi Libre.

Quel récital et quel professionnalisme! du rock’n’roll à la country music nous rappelant  Eddie Cochran et Elvis Presley.

Des morceaux rockabilly ou country cent fois réarrangés mais sans trahir l’esprit initial. La quête toujours recommencée du timbre «ad hoc» du son authentique, de la note idéale, du solo parfait.

Blue shadows ont enflammé Sainte-Geneviève. Avec un jeu de jambes et une présence dignes d’Elvis, ils ont conquis les 400 personnes.

Centre Presse.

Les Blue Shadows jouent en souplesse et adoptent un répertoire varié. La voix du  chanteur est plus qu’intéressante.

Sur  la  route  de  memphis.

Amenés par leur leader Arnaud Bouloc et le guitariste Benoît Daynac (qui fait merveille avec ses doigts), les Blue Shadows ont véritablement conquis le public venu en nombre. La foule  enthousiasmée  ne  s’ est  pas  contentée  d’ applaudir  et  certains  se sont  même  pris  au  jeu  et  ont  dansé  autour  de  la  scène. Les  Blue  Shadows  et  le  rock’n’roll ont  de  beaux  jours  devant  eux.

La  Dépêche du  Midi.

…Après  le  spectacle  équestre, l’édition  2003  s’achèvera  par  banquet concert  des  Blue  Shadows, qui  rendront hommage à Elvis  Presley, une  façon  rock’n’roll  de  renouer  avec  notre  époque.

Paris Match.

 

 

Les commentaires sont fermés.